3 pièges à éviter pour devenir un gestionnaire efficace

C3pH

Introduction

Devenir gestionnaire (ou manager en France) est souvent la suite logique d’un parcours professionnel pour de nombreux employés.  

Beaucoup sont enthousiastes à l’idée d’embrasser de nouvelles missions, mais beaucoup aussi sont inquiets, voire stressés à l’idée de ne pas avoir les compétences nécessaires pour devenir gestionnaire.  

Pourtant, changer de rôle pour devenir manager est un accomplissement important et une opportunité de pouvoir apporter son expérience dans une équipe, mais aussi à de jeunes professionnels qui arrivent sur le marché du travail.

Afin de vous aider dans votre transition d’expert(e) à manager ou gestionnaire, nous vous donnerons dans cet article les 3 pièges à éviter pour devenir un manager efficace, tirés de notre formation e-learning “faciliter la transition d’expert à manager”

La différence entre l’expert et le gestionnaire 

En tant qu’expert(e), vous avez un rôle opérationnel dans votre organisation. Vous êtes celui ou celle qui maitrise un domaine en particulier. Vous êtes la personne à qui l’on se réfère pour exécuter une tâche car vous êtes la meilleure dans votre champ d’expertise. 

Le rôle de manager est tout autre. Devenir gestionnaire, c’est assurer un rôle de gestion, être en quelque sorte le chef d’orchestre qui va guider et accompagner une équipe dans l’accomplissement de ses tâches.  

De nombreux expert(e)s finissent par être promus au rang de gestionnaire dans le cadre d’une évolution de carrière logique, mais cette transition n’est pas toujours couronnée de succès. 

Quels sont les pièges à éviter pour réussir à changer de rôle, quitter la peau de l’expert(e) pour devenir un(e) gestionnaire efficace et épanoui ? 
Drag to resize
infographie technique pomodoro
Drag to resize

Les 3 pièges fondamentaux à éviter pour devenir un(e) gestionnaire accompli(e) 

S’épanouir dans son nouveau rôle de gestionnaire, c’est possible.

Pour cela, il faut être prêt(e) à relever les nombreux défis qui vous attendent, connaitre les compétences nécessaires pour devenir un bon manager et s’affranchir des pièges qui pourraient jalonner votre quotidien et vous empêcher d'habiter pleinement vos nouvelles fonctions. 

Mais quels sont les 3 pièges fondamentaux à éviter pour devenir un(e) gestionnaire efficace ? 

1 – Ne pas faire le deuil de son expertise 

Faire le deuil de son expertise est une étape difficile, mais indispensable pour devenir un bon gestionnaire. Cela nécessite de sortir de sa zone de confort, de prendre du recul sur des tâches dans lesquelles on excelle pour évoluer vers un poste de gestion. 

Par ailleurs, notre expertise est souvent valorisée au sein de notre organisation. Ainsi, il est d’autant plus difficile d’en faire le deuil pour passer à un poste de gestionnaire.  

Dans notre formation e-learning, nous abordons en détail des solutions efficaces pour faciliter ce deuil et réussir sa transition d’expert à gestionnaire : mieux se connaitre à l’aide de tests psychométriques, se former avec les bonnes méthodes de management 3.0 ou encore faire appel à un coach.

Faire le deuil de votre expertise est très important et cela vous évitera de faire des erreurs en matière de gestion qui pourraient avoir un impact négatif dans votre organisation : 

  • Baisse de la productivité de votre équipe  
  • Baisse du moral des employés 
  • Perte de revenu pour votre organisation 
  • Confusion des rôles 
  • Recours au micromanagement 

Pour aller plus loin et rendre vos apprentissages concrets, nous vous invitons à visionner notre formation e-learning pour réussir votre transition d’expert à gestionnaire ! 

2 – Faire du micromanagement 

Le micromanagement peut se définir comme un style de management où le gestionnaire observe ou contrôle de manière excessive le travail de ses employés.  
Ce comportement est néfaste, autant pour le gestionnaire que pour ses employés.  
Cela dit, la microgestion part souvent d’une bonne intention. Quelles sont ces raisons qui nous amènent à tomber dans le contrôle ou à manquer de lâcher prise ? 
On peut en citer quelques-unes : 

  • L’envie, voire le besoin de livrer un service ou un produit de qualité à nos clients/collègues 
  • Le perfectionnisme et la volonté de s’assurer que le résultat final soit à la hauteur de notre propre exigence 
  • Le manque de confiance envers nos employés lié à leur manque d’expérience 

Dans notre formation e-learning, nous vous proposons de découvrir plus en détail ce qu’est le micromanagement, de reconnaitre les signes de la microgestion, ainsi qu’un questionnaire pour savoir s’il vous est déjà arrivé de faire du micromanagement. 

Cette pratique est (trop) courante dans les organisations. Selon le consultant américain Harry Chambers, auteur du livre My Way or the High­way : The Micro­mana­gement Survival Guide, près de 8 ca­dres sur 10 auraient déjà eu ­affaire à un micromanager. 

Soyez l’exception qui confirme la règle en appliquant nos conseils pratiques ! 
Vous ne savez pas si vous faites ou non du micromanagement ? 

Découvrez-le directement avec cette autoévaluation en ligne conçue par Dominic Migneault, enseignant au MBA de HEC Montréal, qui s’est intéressé de près à ce comportement courant auprès des gestionnaires et managers.
Drag to resize
Vous êtes inscrit !
3 – Ne pas personnaliser son management 

Une bonne gestion des relations humaines est indispensable pour devenir un gestionnaire efficace. Comme il n’existe pas de recette de management miracle, il vous sera indispensable de personnaliser votre gestion pour tirer le meilleur de votre équipe et maintenir une belle cohésion parmi les employés. 

Pour devenir un gestionnaire efficace, vous devrez mettre en œuvre un management personnalisé et vous adapter à la personnalité de chaque employé.
 
Il existe des outils de management 3.0 permettant de bien connaitre les membres de son équipe, c’est-à-dire pour savoir quelles sont leurs forces, leurs faiblesses, leurs besoins ou encore leurs facteurs de motivation au quotidien.  

Dans notre formation e-learning, nous vous présentons un outil innovant issu du management 3.0 que nous avons perfectionné pour mieux comprendre vos propres facteurs de motivation et ceux de vos employés. 

Nous abordons ces 3 pièges dans notre formation e-learning “faciliter la transition d’expert à manager”.

Nous vous donnerons des astuces concrètes pour éviter ces pièges à travers des activités pratiques et des exercices qui vous aideront à devenir un gestionnaire ou manager efficace et apprécié par son équipe. Mais au-delà de ces pièges, il est important également de connaitre les différents rôles dévolus aux gestionnaires au sein d’une organisation.

Connaitre ces rôles va vous aider à incarner au mieux vos missions pour devenir une pièce maitresse incontournable dans le quotidien de votre organisation.

Réussir à incarner les rôles du gestionnaire 

Quels sont les rôles qui incombent au gestionnaire ? Comment gérer au mieux nos efforts quand nous sommes dans une posture managériale ? Comment répartir au mieux notre temps pour être plus efficace dans cette nouvelle fonction ? 

La position de gestionnaire est exigeante et complexe. Devenir un manager efficace, c’est : 

  • Apprendre à gérer les différentes situations managériales qui se présenteront à vous 
  • Apprendre à déléguer et à faire confiance à vos collègues et employés 
  • Apprendre à connaitre ses collaborateurs et adapter son management 

Le professeur émérite Henry Mintzberg a effectué de nombreuses études sur les tâches et responsabilités des gestionnaires qu’il a présenté dans deux de ses livres : "The Nature of Managerial Work" et "Inside our Strange World of Organizations". 

Mintzberg a établi une liste de 10 rôles répartis en 3 catégories : 

  • Les rôles interpersonnels 
  • Les rôles informationnels 
  • Les rôles décisionnels 

Il affirme qu'un gestionnaire doit être en mesure de jouer ces dix rôles en passant de l'un à l'autre chaque fois que cela est nécessaire. 

Dans notre formation e-learning, nous approfondissons ces 10 rôles pour vous donner une vue d’ensemble sur les qualités nécessaires pour devenir un manager efficace 

Êtes-vous prêt(e) à vous lancer dans cette nouvelle aventure d’apprentissage innovant avec C3pH ? 

Ensemble, développons votre potentiel humain et celui de votre organisation !
Drag to resize
Sources :  
The Nature of Managerial Work" (1973)
"Inside our Strange World of Organizations" (1989). 
"My Way or the High­way : The Micro­mana­gement Survival Guide"
Drag to resize
infographie technique pomodoro

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos conseils carrière !

Vous êtes inscrit.e !
Created with